Abîmées, gâchées

 

Tant de filles abîmées, gâchées

Au nom de quoi ?

Au nom des autres

Des autres de ces filles.

 

Tant de petites filles sages

Ne pensent, elles, qu’à s’habiller

(Petites filles bien dans leur âge)

De belles robes de princesse,

De beaux petits souliers soignés,

Vêtements empreints de noblesse.

 

Puis rencontrent sans un soupçon

Les filles ci-en haut citées,

Ces filles tant abîmées, gâchées ;

Les voient et alors font bien signe

Que ces filles, elles en sont résignées,

Ne sont que des filles indignes ;

 

Pourtant certaines filles sages

Se ravisent et alors décident

De faire tel elles qu’elles répugnaient

Et voilà ainsi une énième

Fille tant abîmée, gâchée ;

 

Pour le malheur des yeux des filles

Innocentes et n’imaginant

Que la beauté comme une robe

De princesse aux souliers soignés

Vêtements empreints de noblesse.


Gabriel Zachsarowsky

 

Tous droits réservés

 

Date de dernière mise à jour : 30/04/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site