Est l'affirmation niaise

Ce verbe qui m'assomme n'a rien de gratuit

La parole contrainte par le sens déchu

Est aux yeux du badaud un bel envol perdu.

Ce bel envol perdu n'a rien de gentil

L'aile m'arrachée debout par le sang malvenu

Est aux yeux du cyclope un double hère incongru.

Ce double hère incongru n'a rien de fini

Le texte que je sors par des soins superflus

Est une plainte odieuse que j'ai tant voulue.

Cette plainte odieuse n'a rien d'interdit

Le seul noir intérêt que je n’y aie jamais vu

Est l'affirmation niaise qui trop tôt y courut.

 

Gabriel Zachsarowsky

Tous droits réservés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×