Entité

Qu’elle existe et qu’elle ait une bonne excuse

Car dans ma tête les répliques sans fin fusent

Comme des pétards engagés dans une lutte involontaire

Comme des homards enragés venant pincer de derrière

N’importe qui peut bien valoir son prix

N’importe qui peut justifier ses cris

Ces toiles balancées sur les araignées qui ne fauchent

Ces droites falsifiées pour un milieu un peu gauche

Ces points ces tâches ces ombres ces nitescences

Ces lignes ces gommes ces jets ces essences

Qui donnent maladroits une vision mâchée

Qui donnent sans penser un visage masqué.

 

Gabriel Zachsarowsky

Tous droits réservés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×