(Défi poésie)

Une certaine Osmonde-Dova-Marguerite m'a défié en poésie : "Je te donne deux vers, et tu fais un poème autour."

"Et je jette malgré moi des mots sans suite
Pour occuper l'espace qui malgré tout persiste".

Défi relevé, ma chère :p



Je ne suis qu'un homme abandonné
Dans l'infini hiver qui me glace le coeur
Ce monde étrange, beau et provocant
Où tout est pour tout danger ou sauveur


Hélas, le danger est le meilleur
Et se prononce avec un goût d'honneur
Nous faisant croire sans pudeur à la vie
Et nous hypnotisant sans envie


Comme il le fait depuis qu'un jour
Un inconnu créa l'amour
Et je jette malgré moi des mots sans suite
Pour occuper l'espace qui malgré tout persiste


Et je jette malgré moi des rimes effrénées
Pour tenter de séduire un public effacé.


Gabriel Zachsarowsky ft. Osmonde-Dova-Marguerite

Tous droits réservés

Date de dernière mise à jour : 09/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×