Elohim, Chapitre 1

 Les habitants de l’empire du Zewez et du royaume de Nalrew étaient soulagés. Rien ne pouvait être mieux que ce jour. L’unification des deux Etats. Après des années de guerre, ils étaient enfin soudés. Il faut dire que des deux côtés, les dirigeants étaient lassés. Certains n’avaient même pas connu la paix.

« … ainsi débutera la construction d’un pont de circulation des biens et des personnes, afin d’unir nos deux îles, puisqu’elles appartiennent maintenant à un seul Etat : les Républiques Unies du Zewez et de Nalrew ! »

La foule applaudit au discours de Lodwig II et de Dekkvin IV, l'ancien empereur et l'ancien roi, qui dorénavant gouverneront ensemble.

 

La construction du pont commença le lendemain du discours. Ce serait un ouvrage magnifique.

Deux semaines plus tard, on pouvait admirer le résultat. L’acharnement des habitants, tous constructeurs de l’ouvrage, impatients d’avoir un symbole fort de l’union des Etats, était la seule raison de ce temps extraordinairement court.

L’inauguration fut grandiose ; de plus, elle tomba le jour des Elohim, les êtres venus d’ailleurs pour créer leur monde ainsi qu’eux, selon leur religion. Tous y croyaient, et célébraient la mémoire de ces êtres selon eux disparus de l’univers, tous les ans, à la même date, la date supposée du départ des Elohim, qui, après « avoir créé les peuples de Gaya à leur image » sont « repartis sur leur Terre, la résidence des êtres suprêmes, avant d’en disparaître avec elle ». Tout était écrit dans le Livre de la Lumière.

Lodwig et Dekkvin se placèrent chacun du côté correspondant à leur ancien territoire, derrière le ruban de velours placé au milieu du pont, et le coupèrent simultanément, quand un vrombissement fit comprendre à tous que le Livre de la Lumière disait faux.


Chapitre 2

Date de dernière mise à jour : 01/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site