Les hommes et les femmes sont belles

Pendant plus d'un siècle, on a répété aux élèves que le masculin l'emportait sur le féminin en grammaire et il faudrait que des misandres militant pour l'égalité des sexes (joli paradoxe) changent cette règle ?

C'est pas un joli paradoxe ça ?

Alors évidemment, c'est une belle idée. Des belles idées on n'en manque pas en France.

Mais les conséquences, ça leur passe loin au dessus ! Les élèves, les profs, les écrivains, les journalistes, personne n'y comprendrait plus rien et s'emmêlerait les pinceaux dans les joyeux méandres de la nouvelle langue française.

"Wtf avec cet onion ?" Chépa. LOL

La langue française n'est donc pas assez compliquée pour ça peut-être ?

Et vas-y que je te rajoute des angliscismes, et vas-y qu'on transforme l'oignon pour en faire un bon onion, et vas-y que ci et que ça fait que personne n'y comprend plus rien. L'orthographe et les règles de grammaire sont respectés par les élèves selon les élèves, "LOL" est entré dans le dictionnaire, et il faudrait qu'on complique tout ça encore plus ? La langue française se dégrade et on voudrait accélérer le processus, non merci !

 

Je ne suis en aucun misogyne, je respecte les filles et les femmes mais les féministes je les blaire pas.

Je n'aime pas l'idée de la femme soumise ...

... mais je n'aime pas les féministes non plus.

Il faut savoir trouver le juste milieu :

  • Pour les hommes, ni misogynes, ni machos, ni soumis ;
  • Pour les femmes, ni misandres, ni féministes, ni soumises !

Mais non. Les deux sexes en sont encore aux extrêmes et n'ont pas l'air de vouloir en bouger !

Et puis les féministes s'attardent trop sur des petits détails. "Ah ouais, je vois pas pourquoi on dirait encore << mademoiselle >> alors qu'on ne dit plus << mon damoiseau >>, c'est vachement pas égal...".

 

Et aussi ce n'est pas qu'une question d'égalité hommes/femmes et tout ça mais aussi une question de régularité et de cohérence orthographique, grammaticale, bref une question de cohérence de la langue française.

On peut pas laisser notre langage tranquille, surtout en cette basse époque où l'orthographe est assailli de fautes ?

D'accord, ne pas savoir écrire "lixiviateuse" ou encore "eucaryote" n'est pas alarmant. Mais ma mère est institutrice, et tenez-vous bien car une de ses élèves ne savait pas écrire "juillet" ! Mais quel est le problème avec ce mot ?

Et puis y'a aussi, tant qu'on y est, le problème que la plupart des jeunes n'ont ni imagination, ni plaisir de faire de jolies phrases, ni vocabulaire !

Toujours dans la classe de ma mère, elle a demandé à ses élèves d'écrire un poème sur l'enfance. CE2 oblige, les poèmes ne promettaient pas d'être tiptopclasse mais quand même !

"Quand j'étais petit

J'étais riquiqui

Et je faisais pipi

Dans mon petit lit"


Des élèves de CE2 ne peuvent pas produire du Victor Hugo ou du Arthur Rimbaud, on est d'accord là-dessus, mais y'a des limites à l'inepsie culturelle ! Je vous rassure, ce genre de poème (si on peut appeler ça un poème) n'est pas commun à tous les élèves, certains faisant des trucs bien.

Cet élève aurait pu se décarcasser un peu plus, en essayant de dire des trucs mignons comme "Mes peluches me regardaient dormir", ou bien "J'inventais toujours des histoires pour mes jouets"... on peut faire des trucs bien malgré peu de vocabulaire, même si bon, le vocabulaire c'est important.

 

Bref, tout ça pour dire que ceux qui veulent changer la langue française peuvent aller se faire cuire un onion.

.

Date de dernière mise à jour : 02/08/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site