C'est la vie.

-


Il me faut écrire, il me faut avancer, rager, pester, courir, m'arrêter, exploser, ne plus savoir que dire, que faire, où aller, il me faut m'en aller, ne plus supporter cette forêt abjecte où je dormais parfois, il me faut rêver et veiller, exister et pleurer et rire, crier et me taire pour la postérité, mes yeux devront piquer et me fatiguer mais je resterai, il me faut paniquer et ressentir ce sens affreux qu'on ressent trop quand on est trop heureux, marcher pour l'oublier, l'effacer, le brûler, dire "je te hais" et se faire frapper sans broncher, sans tousser ni secouer la tête pour le dédire, puis être seul face à l'océan de nos ressentis, brailler et se jeter pour enfin disparaître. Ce n'est pas l'enfer, ni le paradis, mais une sorte de mix des deux, qui s'appelle la vie.

.

Date de dernière mise à jour : 02/12/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site