Aliens / alone ?

 

Les humains se plaisent à imaginer des civilisations lointaines, au fin fond de galaxies lointaines. Des peuples qui, un jour, communiqueront avec nous ; les humains l'espèrent. Ils l'espèrent car ils imaginent que ces peuples sont comme nous ; de couleur différente, ou avec des membres supplémentaires, certes, mais dont la société est parallèle à la nôtre : des républiques, des monarchies, des dictatures ; les mêmes institutions : polices, armées, écoles, jusqu'aux maisons, semblables aux nôtres... ne pourrait-on pas imaginer autre chose ? Certes, on a imaginé des robots policiers, ou des modes de nutrition différents (par le nez, par exemple), mais ça s'approche encore trop de notre mode de vie. On a imaginé des soucoupes volantes, des bus volants, des vaisseaux spatiaux, ... mais qui ressemblent encore trop à nos conceptions. 

Peu d'histoires extraterrestres peuvent se targuer d'apporter une idée nouvelle. Citons l'excellent Star Wars, avec l'Etoile de la Mort (ci-dessus) construite par Dark Vador. Mais encore ? La série Fondation, d'Isaac Asimov, avec ses cités d'acier protégées du soleil. Mais encore ? Pas grand-chose. On imagine carrément qu'ils vivent dans les mêmes environnements : des gratte-ciel, des maisons terriennes, des arbres, des rivières, des usines, ... tout - dans la grande majorité des cas - est semblable à notre monde. On imagine aussi qu'ils ont la même vision du monde que nous : le bien, le mal, les sentiments, ... pourquoi ? Ils pourraient très bien avoir autre chose. Quoi, par exemple ? ... et c'est là qu'on sèche. On n'arrive pas à imaginer quelque chose de vraiment différent de nous. Ou on se prend pour des modèles.



Là, j'ai parlé des histoires. De l'imaginaire. De l'abstrait. Car, oui, il y a du concret. De très sérieux scientifiques ont envoyé dans l'espace des disques contenant le top des musiques qui existent sur Terre, des messages de présidents Etasuniens ou encore des photos de lieux terriens en tous genre, ainsi qu'une plaque gravée, qu'on accrocha sur le satellite Pioneer, donnant l'emplacement de notre planète et des indications sur notre espèce, tout ça sous la forme d'un dessin.

Ces extraterrestres (s'ils existent !) sont forcément différents de nous ! Si ça se trouve, ils n'ont même pas l'ouïe ni même la vue. Ils n'ont pas les appareils pour lire nos disques. Ils n'ont sûrement pas les capacités de comprendre un dessin ! Ils n'ont sûrement même pas d'écriture ou de langage ! Si ça se trouve, ils ne communiquent même pas.

Pourquoi imaginer concrètement qu'ils vont nous répondre ? Pourquoi leur imaginer concrètement un mode de communication semblable au nôtre ? Si ça se trouve, ce ne sont que des animaux ! Ou même des plantes ! Du lichen, ou des champignons. Ou même des bactéries. Ou même des séquences d'ADN perdues dans des roches. Ou rien.


Pourquoi imaginer des êtres vivants ailleurs que sur Terre ? Pourquoi vouloir à tout prix entrer en contact avec des êtres qui ont une très infime possibilité d'exister ?

Par peur de se sentir seuls, certainement. Peur qu'aucune trace de l'humanité ne reste... peur de n'être, finalement, qu'une erreur dans l'univers. Peur de n'être qu'un assemblage de molécules qui a inopinément pris vie. Peur d'être ce seul assemblage dans l'infini vide qui nous entoure. Peur de disparaître sans que personne ne s'en soucie. Peur de disparaître sans avoir existé dans d'autres esprits que les nôtres.

Alors on espère que de potentielles civilisations extraterrestres puissent avoir entre leurs mains une trace de notre passage éphémère... une trace du passage d'un assemblage de molécules qui s'est mis à gesticuler et à penser.

Alors on leur envoie des messages, pour la postérité.

.

Date de dernière mise à jour : 19/01/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site