Question de chaussures montantes, mais pas que de ça

Je méprise définitivement les autres garçons de ma classe - à part Q., J.V. et J.D.

Pendant le voyage de classe à Rome, ça va, ils ne se sont pas beaucoup préocuppés de moi.

Sauf pour une chose.

Ils m'ont vu arriver avec des Feiyue montantes. Bon, déjà : "Hou, il est à la mode de l'année dernière !".

Ça, de toute façon, c'est vrai, mais je m'en fous et on va pas s'étaler dessus.

Bref.

Ils m'ont conseillé de "descendre mes lacets de deux crans, de les rentrer dans mes chaussures, et de mettre la languette au-dessus du jean, sinon, ça le fait pas."


Ok ils sont branchés mode et veulent le partager.

Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre de leurs conseils ?!

Et en plus, c'est pas spécialement beau, je trouve.

 

Et puis j'emmerde la mode et je ne m'y adapterai jamais complètement.

J'emmerde le clonage apparenciel et intellectuel sous toutes ses formes.

Parce qu'aujourd'hui tout le monde s'habille presque pareil et pense presque pareillement aux mêmes choses

et te chient tous la même merde issue de la même herbe du même pré.

Et recommandent ce pré. Et recommandent cette herbe. Et recommandent de chier cette merde.

 

Et j'en ai marre.

.

Date de dernière mise à jour : 12/06/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site